top of page

Pierres de mémoire - Sites, stèles et monuments de Côte-d'Or

Morts en déportation

Chenôve - cimetière - rue Général Giraud

Marcel NAUDOT, maire de Chenôve

Ami de Maxime Guillot, cheminot comme lui, le maire de Chenôve a payé de sa vie sa présence aux obsèques du héros de la Résistance. Les autorités allemandes n’ont pas admis que le maire de Chenôve y assiste en arborant son écharpe tricolore. Arrêté puis déporté, il décèdera à Mauthausen.

https://maitron.fr/spip.php?article226284

https://www.bienpublic.com/edition-dijon-agglo/2017/01/29/qui-se-souvient-de-marcel-naudot-le-maire-mort-en-deportation

Marcel Naudot est cité dans le film documentaire « Alix Lhote, la ligne d’une vie » Production ville de Chenôve. Réalisation Jean-Marc Bordet - 88’ - 2005.

Chevannay - Rue du Paradis

Déportés suite à l’affaire Werner

(Voir rubrique « condamnés exécutés », «  Villy-en-Auxois » )

Dijon - 10 rue du Creux d'Enfer et rue Auguste Fremiet

Jeanine LEJARD

Résistante précoce et ardente, Jeanine Lejard compte parmi les grandes figures de la Résistance. La fille de Gabriel Lejard, a pris le relais de l’action de son père après son arrestation en 1941. Agent de liaison téméraire, elle fut particulièrement active et engagée jusqu’à son arrestation en juin 1944. Déportée à Ravensbrück, elle y meurt en avril 1945, elle n’avait pas 18 ans.   

Témoignages sur Jeanine Lejard de René Santot et Paul Cornu dans le film documentaire « Les Flammes de la mémoire » Production ville de Chenôve. Réalisation Jean-Marc Bordet - 84’ - 2011.

https://maitron.fr/spip.php?article229997

https://www.chrd.lyon.fr/chrd/objet-phare-musee/portrait-mortuaire-et-ourson-en-laine-de-jeannine-lejard

http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.261.#LEJARD

http://www.lesdeportesdutrainfantome.org/ville_dijon.htm

Dijon 18 rue Condorcet et 3 boulevard Clémenceau

Marcelle PARDÉ et Simone PLESSIS

Marcelle Pardé, directrice du lycée de filles de Dijon, compte parmi les grandes figures de la Résistance dijonnaise. Arrêtée avec sa secrétaire en août 1944, toutes deux seront déportées et périront au camp de Ravensbrück.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marcelle_Pardé

http://museedelaresistanceenligne.org/media7015-Plaque-la-mmoire-de-Marcelle-Pard-et-Simone-Plessis-Dijon-Cte-dOr

https://www.bienpublic.com/grand-dijon/2013/05/02/dijon-hommage-a-marcelle-parde-et-simone-plessis

Marcelle PARDÉ https://maitron.fr/spip.php?article147473

Simone PLESSIS https://fr.wikipedia.org/wiki/Simone_Plessis

Dijon - 43 rue Saumaise

Le réseau GRENIER-GODARD

Organisé sur l’initiative et autour de la cellule familiale Grenier-Godard (Blanche, son mari et leurs deux enfants), le réseau a mis sur pieds une filière d’évasion et de passage de la ligne de démarcation. Elle sera démantelée en août 1942. Deux membres de la famille seront déportés, Blanche et son fils aîné René. Ce dernier, contrairement à sa mère, ne reviendra pas. 

Livre « Pionnier de la Résistance - Le réseau Grenier-Godard (1940-1942) » Dimitri Vouzelle / Universitaires de Dijon EDS

http://museedelaresistanceenligne.org/media7009-Plaque-la-mmoire-de-Ren-Grenier-Godard-Dijon-Cte-dOr

Blanche GRENIER-GODARD médaillée de la Résistance  https://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/recherche_transversale/bases_nominatives_detail_fiche.php?fonds_cle=17&ref=3309331&debut=0

extrait d’interview filmé de Blanche GRENIER-GODARD https://www.dailymotion.com/video/x8d5osz

René GRENIER-GODARD http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.83.#GRENIER-GODARD

Une exposition décrit le réseau Grenier-Godard aux Archives Départementales https://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/pionnier-de-la-resistance-le-reseau-grenier-godard-1940-1942

Inauguration de l’exposition https://www.youtube.com/watch?v=YiccuTWOqPE

https://www.onac-vg.fr/actualites/le-reseau-grenier-godard-remis-honneur

https://www.infos-dijon.com/news/cote-d-or/cote-d-or/devoir-de-memoire-le-reseau-grenier-godard-remis-a-l-honneur.html

Dijon - 171 rue d'Auxonne 

Aux enfants du quartier des Poussots

Dijon - Ancienne école Jules Ferry - 9 rue Jules Ferry

La rafle des juifs de Dijon

Du 23 au 26 février 1944, 89 personnes sont arrêtées à Dijon et les environs au motif qu’elles sont Israelites : c’est la mise en oeuvre à l’échelle locale de la Solution Finale, la Shoah. Elles sont regroupées dans l’école Jules Ferry avant d’être transférées au camp de Drancy. Leur destination finale : Auschwitz-Birkenau. 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rafle_de_Dijon_(1944)

http://www.aci-dijon.org/sitebuildercontent/sitebuilderfiles/bp30janvier2014.pdf

http://aci-dijon.org/sitebuildercontent/sitebuilderfiles/bp30janvier2014.pdf

https://www.bienpublic.com/grand-dijon/2014/01/30/ecole-jules-ferry-l-histoire-ou-bliee-des-martyrs-juifs

Dijon - Entrée de la Gare de Dijon-ville

Le rôle de la SNCF dans la déportation

La SNCF a constitué un maillon essentiel dans l’organisation et la mise en oeuvre de la déportation et de la Shoah.

Le rôle des chemins de fer dans la déportation des juifs de France https://www.cairn.info/revue-revue-d-histoire-de-la-shoah1-1999-1-page-29.htm

Dijon - mur d'enceinte de l'hôpital du Bocage - boulevard Jeanne d'Arc

Aux héros de la Résistance du quartier du Stand 

Cette plaque regroupe les noms des habitants du quartier du stand morts pour la France. On y trouve ceux  des victimes de la déportation (liste ci-dessous) mais aussi ceux de deux résistants fusillés à Dijon et d'un des cheminots décapités à Stuttgart (voir rubrique "condamnés et exécutés")), celui d'un mort au combat Henri FAESSEL (voir rubrique "morts en action"), et ceux de deux résistants abattus sur place à Cessey-sur-Tille et Sainte-Marie-sur-Ouche (voir rubrique "victime d'exécutions sommaires").

Jean BOUSCAND https://maitron.fr/spip.php?article17644

Henri COUHIER http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.206.#COUHIER

Joseph COUHIER http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.191.#COUHIER

Edwige GANDILLET http://www.bddm.org/liv/details.php?id=IV.2.#GANDILLET

Jeanine LEJARD http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.261.#LEJARD

Pierre LESPAGNOL  http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.206.#LESPAGNOL

Dijon - Place du 1er Mai 

Aux victimes des quartiers de Dijon-sud 

Ce monument regroupe les noms des victimes du nazisme originaires des quartiers de Dijon-sud : 1er Mai,Jean-Jaurès, Bourroches, Larrey et Patte d'Oie. Il comporte ceux des résistants fusillés (voir rubriques "condamnés et exécutés" et "victimes d'exécutions sommaires") et déportés (voir ci-dessous), ainsi que ceux des victimes civiles des bombardements (voir rubrique "communes martyres") et des militaires. 

Christian BRIGNOT http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.199.#BRIGNOT

Paul CADOT http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.301.#CADOT

Georges COUCHE http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.100.#COUCHE

Albert GUILLOT http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.116.#GUILLOT

Ernest LABOREY http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.62.#LABOREY

Hélène LIGNIER http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.175.#LIGNIER

Charlotte MIGET http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.75.#MIGET

Gabriel (et Henri) MERCK http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.62.#MERCK

Gabriel MILLOT http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.173.#MILLOT

René NIGAUD http://www.bddm.org/liv/details.php?id=III.12.#NIGAUD

Maurice PERROT http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.240.#PERROT

Ernest REPIQUET http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.42.#REPIQUET

Maurice RUINET http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.274.#RUINET

Georges VERDREAU http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.232.#VERDREAU

Dijon - rue docteur Alfred Richet - Gymnase des Bourroches

Aux camarades disparus du quartier sud

Cette stèle honore la mémoire de deux déportés mais aussi celle d'un fusillé, Roger Bourdy (voir rubrique "condamnés et exécutés")

Ernest REPIQUET  http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.42.#REPIQUET

Charlotte MIGET http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.75.#MIGET

Dijon - square du Père Charles de Foucauld - rue du Père Charles de Foucauld

Aux enfants du quartier de la Patte d'Oie

Cette plaque regroupe les noms des habitants du quartier de la Patte d'Oie morts pour la France. Parmi eux, ceux des morts en déportation (liste ci-dessous), mais aussi ceux des fusillés (voir rubrique "condamnés et exécutés"), et celui de René Girardot dont la stèle commémorative se situe à proximité (voir rubrique "victimes d'exécutions sommaires")

Christian BRIGNOT http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.199.#BRIGNOT

Georges COUCHE http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.100.#COUCHE

Ernest LABOREY http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.62.#LABOREY

Gabriel MILLOT http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.173.#MILLOT

Helène LIGNIER http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.175.#LIGNIER

https://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultat_lieux_soldats.php?id_lieu=9721

Dijon - square Edmond Beaumarché - rue d'Auxonne

Monument aux martyrs de la Déportation

Ce monument commémoratif des martyrs de la déportation a été construit avec des blocs de granit du Strtuhof extraits et taillés par les déportés eux-mêmes.

A son pied, une urne renferme des cendres et de la terre recueillies dans tous les camps de concentration hitlériens.

Urcy - D 35 entrée village

Déportés suite au combat de la ferme de Leuzeu

Les résistants du maquis Liberté accompagnés de résistants du groupe Madagascar et de SAS britanniques occupent une ferme au fond du vallon du Leuzeu. Le 30 juillet 1944, la milice les attaque. Après de violents combats, les maquisards parviennent à repousser les miliciens qui perdent sept des leurs. Mais un maquisard est tué (Roger Simon), trois sont blessés et seront capturés et fusillés par les allemands (voir Urcy - ferme du Leuzeu / rubrique « Morts au combat »). Henriette Simonot qui avait accueilli les trois blessés sera arrêtée et déportée à Ravensbrück d’où elle ne reviendra pas. Deux autres résistants connaitront un même sort.  

Henriette SIMONOT http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.264.#SIMONOT

Georges MODOT http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.271.#MODOT

Albert DEMOREY http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.271.#DEMOREY

bottom of page